Couche, hercule! ne me l’abime pas! cria maurin

Cuellar est un drole, s’ecria don Felipe avec violence. Disparue! s’ecria don Jaime d’une voix eclatante, et vous vivez pour me l’apprendre! –J’ai fait tout ce que j’ai pu pour etre tue, repondit-il simplement, je n’ai pas reussi. Celui-ci dura vingt-sept jours. Le ranchero entra. Par intervalle, il hoche un acquiescement aux consolantes recommandations de son camarade, mais il reste tout a fait inattentif aux descriptions de cellules, aux moyens de frauder la consigne que le sergent confie en les ponctuant de restrictions prudentes: Surtout ne dis pas que c’est moi qui te l’ai dit.

Il nous roulera. fit-il, en voila une, d’histoire! Elle est drole, celle-la! Elle vaut les autres histoires du meme Maurin! Je l’aime bien, cet animal, mais ce n’est pas pour dire, il me fera, quelque jour, finir en galeres! Cette expression de _noum de pas Diou_ est le juron des Provencaux qui ne veulent jurer que pour rire. La chose etait facile puisque, disait-on, il n’abandonnait le cimetiere qu’au moment de la fermeture des grilles. Le geste de Maurin semblait eparpiller des merles dans l’espace. Soit. Il faut laisser ca de cote, Sandri. Mais alors, permettez-moi cette question, monsieur le comte, comment se fait-il. Au bout de deux ou trois minutes, le blesse frissonna faiblement, et ses paupieres remuerent comme s’il eut essaye de les ouvrir. Cette derniere histoire etait authentique, mais Maurin sentait ce qu’on se donnait de ridicule quand on la croyait veritable, parce qu’il comprenait ce qu’elle avait d’invraisemblable. L’huissier attendait, etonne sans doute que l’inconnu perseverat a demeurer la. A Mexico, des que la nuit est tombee, il est defendu, a moins d’une permission speciale qui ne s’obtient que fort difficilement, de circuler a cheval dans les rues; cependant l’aventurier semblait fort peu se preoccuper de cette defense, du reste son audace etait parfaitement justifiee par l’apparente indifference des celadores dont ils rencontraient bon nombre sur leur passage et qui les laissaient galoper a leur guise sans risquer la moindre protestation a cet egard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.