Les exemples que l’on pourrait citer sont innombrables

La musique est ici la caractéristique de la passion qui a jeté Fabiani aux pieds de la reine. Pour les légitimer, on ne peut jamais invoquer le caprice et le goût de l’art pour l’art. C’est à l’agacement progressif de Jacques que le public aurait dû participer, et non pas au concert qui n’a par lui-même aucun charme musical et qui n’est qu’un ressort ayant précisément le défaut d’être trop apparent. Faute de cette prévision d’avenir, que leur interdit la nécessité d’un gain immédiat, les directeurs forcent les auteurs à rester de jeunes auteurs jusqu’à soixante ans.

La mise en scène se trouve donc détruite _ipso facto_. Outre qu’il serait absurde de couvrir la voix de l’acteur, il sait qu’il ne produira d’illusion que pendant un temps relativement court, à la condition qu’il ne fera que déterminer chez le spectateur une sensation rapide, destinée à s’associer à l’action, et qu’il ne détournera pas l’attention de celui-ci sur ses imitations approximatives des phénomènes de la nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *