Ils se proposent, pour fin unique: la poésie, le plaisir de l’esprit; la peinture, celui des

Il y a certaines façons exquises de dire, certains gestes empreints d’une éloquente grandeur, qui sont tout ce qui nous reste des grands artistes du passé. Après une chaude journée, l’orage à éclaté. Le mélodrame.

_Lucrèce Borgia. Certes, c’est un art inférieur que celui qui met une évolution, qui ne devrait être que passionnelle, sous la dépendance de phénomènes contingents. Les impressions intellectuelles et les sensations organiques s’annihilent réciproquement. Nous avons d’ailleurs insisté déjà dans le courant de cet ouvrage sur la nécessité pour la mise en scène d’adapter les milieux aux types particuliers que recherche l’art moderne. Mais alors il ne faut pas que la mise en scène s’attarde à remuer d’énormes machines; il faut qu’elle se fasse alerte et quelque peu féerique pour répondre aux coups d’aile de l’imagination poétique. De tout ce vaste ensemble, je ne retiendrai que l’ESTHÉTIQUE THÉATRALE, c’est-à-dire l’étude des principes et des lois générales ou particulières qui régissent la représentation des oeuvres dramatiques et concourent à la production du pathétique et du beau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *