L’idée du monde antique est en nous le résultat d’une synthèse qui a combiné en types

Il s’agit de peindre les différents moments de l’action au milieu des tableaux animés où celle-ci s’est successivement transportée. L’impression de l’intérieur du vieil instituteur alsacien est très vive; rien n’y manque de ce qui peut nous raconter l’histoire de sa vie de famille et de travail, depuis le berceau jusqu’à la bibliothèque et aux collections de papillons. C’est la vengeance de l’art. Dans ce drame; les causes immédiates sont toutes objectives.

Tout le surplus de nos impressions, souvent très complexes, naît du rapport que ces sensations simples ont avec l’état moral de notre âme. Il est peu de personnes qui n’aient assisté à la mort d’un être quelconque: l’un a vu mourir un vieillard, l’autre un enfant ou une femme; celui-ci a vu tomber des soldats sur le champ de bataille, celui-là a assisté à l’agonie de malades dans un hôpital; les uns ont observé la mort lente ou violente d’animaux, les autres la leur ont causée volontairement; tous enfin ont vu les mêmes phénomènes généraux se reproduire dans des conditions extrêmement variables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *