Alors, un flot de sang monta a la tete du don juan des maures

. J’ai besoin de vous, ou, pour etre plus vrai, de votre ministere; en un mot, il s’agit de confesser un homme qui va mourir. Alors, comprenez, j’ai trouve avec plaisir cette occasion de vous rendre un petit service. C’est la verite, senor amo, repondit SAnchez; depuis que nous avons quitte la plaine nous n’avancons plus aussi rapidement, sans que j’en connaisse la cause; les soldats de notre escorte paraissent inquiets, ils causent entre eux a voix basse en regardant incessamment autour d’eux; il est evident qu’ils redoutent quelque danger. Raimbaut s’eloigna aussitot, aussi tranquille et aussi calme que si rien d’extraordinaire ne se passait en ce moment. Voyons, dit-il a son ami, veux-tu etre franc? –Avec toi surtout je le serai toujours; tu le sais bien, repondit Dominique.

Mais ce trajet assez long ne paraissait nullement l’inquieter, il marchait bon pas a travers la galerie ou par des interstices invisibles penetrait une clarte suffisante pour qu’il put se guider facilement au milieu des detours sans nombre qu’il etait contraint de faire. . Il est, a la mairie d’Auriol, ce que les bureaux sont aux ministeres. J’attendais l’histoire. Il n’avait qu’une instruction sommaire, mais il se trouva qu’il avait le genie du negoce et de la finance. Le comte tourna machinalement la tete de ce cote; au meme instant une dizaine de cavaliers irreguliers, armes de sabres et de longues lances deboucherent au galop dans le vallon et s’elancerent sur la route vers le premier defile des Cumbres.

Allons, messieurs, aux sangliers maintenant! Les invites, stupefaits, se demandaient a quels diables d’hommes ils avaient affaire.

La-dessus, je vais me coucher. Maintenant qu’ils sont bien, ils ne veulent plus rien pour les autres. . . Monsieur Maurin, dit-il, vous etes sur de votre homme? de celui que vous appelez le bon? –Sur, repliqua Maurin qui, parlant d’apres l’integre M. Et lui as-tu promis seulement? –Non je lui ai donne ma parole. Son masque etait immobile. Je voudrais tromper l’attente de cette foule feroce qui se delecte dans l’espoir de mon supplice, et que le moment arrive, on ne trouve plus que mon cadavre; vous voyez bien que vous ne pouvez rien pour moi, monsieur le comte. Maurin sentit dans son coeur un violent mouvement de fierte et de joie. . . Le visage de l’aventurier s’eclaircit.

Trop tard? Comment cela, ne me croyez-vous donc pas capable de prendre une eclatante revanche de mes ennemis? –Je vous crois capable de toutes les grandes et nobles actions, general, repondit-il; malheureusement la trahison vous entoure de toutes parts, vos amis vous abandonnent.

Maurin l’interrompit: –Ne te fatigue pas!.

La senorita a daigne m’offrir de l’accompagner, repondit Ludovic. A peine la porte fut-elle entr’ouverte, qu’il y eut une poussee epouvantable, et une dizaine d’individus se precipiterent dans le zaguAn, avec des cris et des hurlements furieux. –Bonjour, bonjour! Le paysan empochait les quarante sous quand le chasseur, qui s’eloignait, se ravisant tout a coup, revint sur ses pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *