Tant les uns que les autres, devots ou non, vous me feriez l’effet d’etre des brutes,

Le depart des ministres expulses eut lieu le meme jour. .

Cependant, tachez, nous vous en prions, de vous resister un peu a vous-meme. Un instinct lui disait que le moment de plaire n’etait pas venu.

Maurin soutenait, du produit de sa chasse, sa mere devenue vieille. Dominique obeit. D’accord, mais sa bande existe toujours. . Ah! Alors c’est different. VIII Longchamps, le matin. Permettez; c’est precisement ce que je ne voudrais pas laisser croire a un homme distingue comme celui que je devine en vous, rien qu’a vous voir.

Attendez, mon oncle, je m’en souviens, moi; le voici textuellement: Senorita, lorsque vous verrez votre oncle, veuillez l’avertir que le blesse qu’il avait place dans le souterrain, sous la garde de Lopez, a profite de l’absence de celui-ci pour s’echapper, et que, malgre toutes nos recherches, il nous a ete impossible de le retrouver.

Au moment ou le cocher ou mayoral, americain du nord pur sang, apres etre parvenu, a force de jurons yankees entremeles de mauvais espagnol, a caser tant bien que mal ses voyageurs dans son vehicule a demi-disloque par les cahots de la route, prenait les renes pour partir, un galop de chevaux accompagne d’un cliquetis de sabres se fit entendre et une troupe de cavaliers revetus de costumes a peu pres militaires, mais en fort mauvais etat, fit halte devant le rancho. C’est mon seul desir, vous en comprenez les raisons graves. C’est bon! Il s’obstinait a ne pas fermer la porte. .

Le comte s’inclina avec respect et se retira.

Cela suffit, senor, repondit serieusement l’huissier, si cela ne depend que de moi dans un instant vous serez pres de lui; voici sur cette table, papier, plumes et encre, ecrivez. Alors, moi, j’eus l’idee de faire porter aux canards, a tous les canards de Sollies, les couleurs de la Republique.

II Pendant les premiers mois qui suivirent la mort du comte, le desespoir de Diane fut tel qu’on eut a craindre pour sa raison. Enfin l’aventurier releva la tete. On le croyait du moins; on ignorait que Maurin s’etait mis a la poursuite du porc blesse. chut!. Et, par la salle, les bravos croulent, rebondissant sur les banquettes ecarlates. Oui, mais c’est le plus redoutable des deux. Voila tout. Ce souterrain date du temps des Azteques, son existence n’a ete revelee il y a plusieurs annees deja par un vieil Indien; vous savez que la province ou nous sommes etait anciennement le territoire sacre de la religion mexicaine, les temples y pullulaient; les souterrains en grand nombre servaient aux pretres pour se rendre d’un lieu a un autre sans etre decouverte et donner ainsi plus de force aux miracles d’ubiquite qu’ils pretendaient accomplir; plus tard, ils servirent de refuge aux Indiens persecutes par les conquerants espagnols; celui ou nous sommes qui aboutit d’un cote a la pyramide de Gholula et de l’autre au centre meme de Puebla sans compter d’autres issues a ete a plusieurs reprises fort utile aux insurges mexicains pendant la guerre de l’independance; aujourd’hui, son existence est ignoree, ce secret n’est connu que de moi et de vous maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *