L’aspect du décor a de la grandeur et convient à l’action héroïque du drame

C’est un fait important à constater, puisqu’il nous montre que les progrès de l’art dramatique sont loin d’exiger un luxe disproportionné de mise en scène, et que souvent c’est en s’effaçant modestement que la mise en scène mérite le nom d’art. En ressortira-t-il rajeuni? C’est une grave question que nous examinerons dans les derniers chapitres de cet ouvrage. Cet acteur, c’est le poète lui-même, dont l’âme anime la nature inanimée. Voilà donc immédiatement les deux personnages connus du public pour ce qu’ils sont et pour ce qu’ils veulent paraître, en même temps qu’est parfaitement déterminé le caractère du monde où va se nouer et se dénouer l’intrigue de la comédie. Nous sentons combien sont intimes et subjectives toutes les causes de leur détermination, et combien dans ce drame psychologique sont de peu de prix tous les attraits du monde extérieur. Ce fond s’harmonise merveilleusement avec le texte poétique. Le costume tragique était jadis de pure fantaisie, un mélange d’éléments modernes et anciens, un composé de plumes, de velours, de soie, le tout s’agençant en forme de tunique à l’antique, retombant sur des cnémides resplendissantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *