Les variations de l’art correspondent aux variations de l’esprit

Un vaudeville, est une comédie mêlée de couplets. Alors, c’est, l’oeil seul du spectateur qui inclinera toutes les lignes des décors au point de fuite, et les acteurs, en s’enfonçant dans les profondeurs de la scène, seront partout à leur place et n’auront que les dimensions qu’ils doivent avoir. Celui-ci sans doute peut à son gré déchaîner le vent et le tonnerre; il a sous la main, dans son magasin d’accessoires, l’outre d’Éole et le foudre de Jupiter; mais, pour peu qu’il ait conscience des conditions particulières de son art, il se gardera bien d’abuser de pareils effets. Voilà le costume homérique sous lequel doit apparaître aux spectateurs le chef suprême des Grecs. , s’éloignent à chaque instant de la réalité des actes et des contingences possibles de la vie. Quant aux spectateurs placés de face, ils échappent aux conditions médiocres ou mauvaises dont se plaignent ceux de gauche ou de droite. Pour moi, j’éprouve le plus vif plaisir à avouer ici la double dette de reconnaissance que j’ai contractée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *