C’est, en général, quand la pièce est sue et prête à être jouée que l’on forme

Un directeur inintelligent pourrait seul avoir la fantaisie de satisfaire un sens qui au théâtre ne s’exerce jamais. Le décor, les costumes, les jeux de scène, la figuration, doivent donc convenir au texte poétique; c’est ce que jadis on aurait exprimé en disant que la mise en scène doit être décente. Le point fixe, immuable, c’est l’effet à produire; ce qui est mobile et changeant, c’est le moyen de produire cet effet.

Seul, Agamemnon veille dans sa tente, en proie à l’insomnie; il a débouclé sa cuirasse et déposé son casque et ses armes. Nous allons citer un exemple où l’intention réaliste de l’auteur est pleinement justifiée, ce qui nous permettra de déduire les conditions esthétiques dans lesquelles le problème peut en général être résolu. Il est inutile d’insister, car ce sont là en quelque sorte des lieux communs. La disparition de l’orchestre entraîne cette conséquence que, lorsque la musique doit jouer un rôle dans une pièce, ce sont les personnages eux-mêmes qui sont les exécutants, soit qu’ils chantent avec ou sans accompagnement, soit qu’ils jouent d’un ou de plusieurs instruments.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *