On attend le roi, celui en qui se résume les espérances de tout un parti

Ce fut en lui que se résuma toujours la beauté du spectacle, qui en fit l’attrait et qui constituait la difficulté de la représentation.

Dans cette mise en scène idéale, tout se réduit souvent à des signes purement idéographiques; c’est un fond toujours un peu effacé, semé d’images confuses, qui s’évanouissent dès qu’on veut les considérer avec fixité, mais sur lequel l’oeuvre poétique s’enlève en pleine lumière, comme une belle pièce d’orfèvrerie se détache sur une tapisserie usée par le temps. _Le Monde où l’on s’ennuie. De même sont les chevaux qui entrent sur la scène en longeant la toile de fond; ils font l’effet grotesque d’animaux démesurés.

Il arrive assez souvent que les effets attendus et prévus ne se manifestent pas, soit par suite de la défaillance d’un ou de plusieurs acteurs, soit par suite des dispositions du public ou de la composition de la salle. Ils se proposent, pour fin unique: la poésie, le plaisir de l’esprit; la peinture, celui des yeux et la musique celui de l’oreille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *