Depuis un mois tout au plus, le garde nouveau etait installe dans la maison forestiere du

Permettez-moi de me retirer. Il se redressa, regarda avec curiosite dans la direction ou le bruit se faisait entendre et il se leva pour recevoir sans doute les arrivants. .

. Il subit une deroute complete, perdit son artillerie et lui-meme fut sur le point de perir; ce n’avait ete que par des prodiges de valeur en tuant de sa main plusieurs de ceux qui l’enveloppaient, qu’il etait parvenu a se faire jour, a sortir de la melee et a s’echapper du cote de Queretaro ou il etait arrive presque seul. . . Subitement une bande se precipite, calicots deguises d’une piece de percale, gadoues en debardeurs crottes. Voyez-moi un peu ca!. . Pas beaucoup, murmura dona Dolores, ces messieurs ont sans doute trouve autre part une occasion de se divertir, et ils en ont profite. . Soyez discrets et je vous promets que nous obtiendrons la croix. et don Andres? –Don Andres, vous le savez sans doute, est gravement blesse.

Je suis curieux de ton bonheur, dit Maurin, explique-le-moi.

Pourquoi donc? Il a sans doute une communication d’importance a vous faire; du moins c’est ce que j’ai cru comprendre. . .

Dol fut poete; je vous donnerai son oeuvre posthume, oeuvre d’un vrai et subtil lettre, et qui fut publiee par les soins de ses amis.

Il revenait de Toulon. Le vaquero avait ecoute avec le plus vif interet cette relation. . Diable, mais si tous mes amis battaient la campagne avec d’aussi beaux resultats, je serais bientot riche et en etat de soutenir vigoureusement la guerre; malheureusement, il n’en est point ainsi; mais cette somme, ajoutee a ce que je suis parvenu a me procurer d’un autre cote, me forme un assez joli denier. Voici le fait, en deux mots, monsieur: pensant me rendre directement a Mexico, car vous savez que j’ignorais votre presence ici. elegance et solidite! En un tour de main le plus vulgaire des tourlourous est transforme en mec irreprochable. As-tu cause avec cet homme? –Un peu, oui, a batons rompus. Je vous revois donc, mon ami, lui dit-il; merci de vous etre souvenu de moi.

A propos, dit-il au bout d’un instant, avez-vous vu quelqu’un du rancho? –Oui, il y a une quinzaine de jours, Loick est venu avec sa femme Therese, il nous a apporte quelques fromages et deux outres de pulque.

Recommandez-lui d’etre sage. Le comte s’enveloppa dans un manteau et partit de l’hotel en compagnie du pretre. Oui, il fallait requisitionner une voiture. A mon insu peut-etre deja le remord etait entre dans mon coeur: voici mon testament, prenez-le, il nomme mon neveu mon legataire universel en etablissant ses droits d’une maniere indiscutable; mais le nom de Tobar ne doit pas etre fletri.

? –Ma soeur, repondit-il avec une certaine solennite, pourquoi douter de la puissance de Dieu? Esperez, vous dis-je.

Que Dieu le protege! murmura le ventero en se signant et en faisant sauter dans sa main deux onces d’or que lui avait donnees don Antonio; ce vieillard est un digne gentilhomme, malheureusement don Jesus Dominguez est avec lui, et je crains bien que son escorte ne lui soit fatale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *