Chapitre xiii de la fin nécessaire des objets composant le matériel figuratif

On pourra trouver, je crois, que le jugement que je porte sur cette école, sans être complaisant, n’est ni rigoureux ni injuste. Quand Van Buck et son neveu arrivent près du lieu où doit se rendre Cécile, Valentin, en quelques mots, esquisse la mise en scène: «La lune se lève et l’orage passe. Si le comédien est bien doué, il possède en lui-même une riche collection d’observations, souvent inconscientes, suites et séries d’images qui peuplent son imagination. La grandeur d’âme du père et de la fille, la pureté de leur conscience morale, leur respect pour les hiérarchies sociales, le soin de leur propre dignité, l’estime qu’ils ont d’eux-mêmes, la fierté qui relève jusqu’à l’héroïsme le sentiment de leur devoir, font un spectacle poignant et douloureux de la lutte généreuse qui se livre dans le coeur du père entre son amour paternel et le respect qu’il a pour son bienfaiteur, dans le coeur de la fille entre son amour et son affection filiale. En pareil cas, on se console naïvement en disant que l’oeuvre a vieilli, tandis que c’est tout le contraire qui est le vrai: l’oeuvre a gardé son âge, et nous seuls nous avons vieilli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *