Au hasard, il lache, avec un espoir de pitoyante reponse:– madame, vous aurez sans doute plus

Si bien qu’il ne put s’empecher de s’ecrier tout haut: –Oi! qu’il est megre ! A quoi, Dieu aidant, l’agonisant perroquet repondit, de sa voix caverneuse, par ces paroles, celles–soyez-en sur–que lui avait le plus recemment apprises son maitre: –Je suis ete un peu malade! Stupefait, tout saisi d’une terreur subite, l’homme laissa tomber le perroquet a terre, et otant vivement son chapeau, d’un mouvement humble et contrit: –Oh! pardon, mossieu. Que faire? murmura le comte. Tant que Maurin serait libre, le fiance de la Corsoise redouterait un rival possible.

Son carnier, nous avions pense a le visiter. . .

Maudit soit cet homme! s’ecria le general dans un mouvement de genereuse indignation dont il ne fut pas maitre; il veut la ruine de notre malheureux pays. Grele en ses hautes guetres qui sanglent. . Comment l’entendez-vous? –Monsieur le prefet, je suis un gros ignorant et, des fois, ca ne m’empeche pas de parler a un ministre pour me faire etablir mes droits. Puisque je l’aime. C’est ainsi qu’il s’etait fait recevoir membre de la mysterieuse societe d’Union et Force, par laquelle il devait plus tard etre condamne a mort, avec la resolution bien arretee d’avance de vendre les secrets de cette redoutable association, lorsqu’une occasion favorable se presenterait. Cependant, la victime, un jour de belle humeur, au cabanon, apres boire, finissait par conter son aventure.

Allons donc, vous plaisantez, mon ami, je vous ai si bien compris au contraire que si vous y tenez je vous repeterai mot pour mot le plan que vous avez concu, et, ajouta-t-il en riant, que par amour-propre d’auteur, vous tenez tant a me voir mettre a execution. Maurin la regardait toujours et il pensa simplement: –Te! encore une! Il se dit, des ce moment, qu’Antonia serait a lui. Le sang corse est prompt comme le diable et j’ai voulu, Alessandri, vous donner le temps de remettre votre revolver dans son etui.

. Les jeunes gens firent un geste affirmatif. _ _Au-dessus du sofa brode de lames, dans son cadre d’or bruni, un PAYSAGE_: Perse stagne la mare; les joncs flexueux ou des engoulevents voletent, la ceignent. .

En ce moment deux cavaliers sortirent de Puebla et s’engagerent au grand trot sur la route de Cholula. Une odeur de propre, d’elegance s’est emise et, dans cette chambre qu’il se represente toute impregnee d’elle, il ne se trouve pas, lui. Attention, messieurs, dit-il; je commence: Je dois avant tout, reprit-il, reclamer votre indulgence, pour certaines lacunes et surtout pour quelques points obscurs qui se trouveront dans ce recit; je vous repete que je ne fais que redire ce qui m’a ete conte a moi-meme, que par consequent il y a beaucoup de choses que j’ignore et que je ne puis etre rendu responsable des reticences faites probablement avec intention par le premier narrateur qui avait sans doute des motifs connus de lui seul pour laisser dans l’ombre certains incidents de cette histoire, fort curieuse, du reste, je vous l’affirme. La tienne, mon brave Maurin, est de transpercer des perdrix, des lievres et des coeurs de femme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *